Traditions

Les fêtes votives,

  • Au début de l’été

Que de chemin parcouru depuis que quelques jeunes soucieux de renouer avec les traditions provençales, ont mené à travers les rues du village une charrette décorée de feuillages : « la caretto ramado».

Si les fêtes votives se sont au fil des ans développées, leur esprit est resté le même. Empreintes de convivialité et de bonne humeur, les fêtes de la Saint Jean et de la Saint Éloi sont toujours très attendues.


La Saint Jean, le 24 Juin

Cette première manifestation des fêtes votives rassemble toute la population du village autour du « Feu de Saint Jean ».

Autrefois, le 24 juin était une fête païenne, où l’on célébrait le solstice d’été. Le feu évoque le soleil, de retour après une longue période d’hiver. Il rassemble les hommes autour de lui, les rassure et les protège.

Devenue par la suite une fête chrétienne, placée sous le patronage de Saint Jean-Baptiste, « Saint Jean » reçoit après la messe l’aubade des fifres et des tambours, puis la statue est solennellement portée en procession sur la place de l’église.

Le feu de Saint Jean est ensuite allumé par le Maire et béni par le Curé. La procession fait deux fois le tour du feu, puis le Saint est ramené dans l’église, où il reçoit à nouveau l’aubade. Se succèdent alors chants et danses autour du feu, jusqu’à ce que le bûcher soit suffisamment consumé pour pouvoir être sauté car « sauter le feu de Saint Jean procure chance pour un an » selon le dicton.



La fête de la Saint Eloi, début Juillet

Un peu d’histoire… et de légende

Saint Éloi, orfèvre de son métier, fut maître des monnaies sous Clotaire II, puis Trésorier du bon roi Dagobert. Il fut par la suite nommé évêque de Noyon et mena une sainte existence. Une légende, suivant laquelle il aurait coupé la jambe d’un cheval pour le ferrer plus commodément, puis l’aurait miraculeusement refixée, lui vaut d’être le grand protecteur des forgerons, des chevaux, des mulets et des ânes.

La Remise des Emblèmes

La Remise des Emblèmes, c’est-à-dire la bannière pour le nouveau Capitaine et le Porte Joïo pour le nouveau Gaillardet, donne lieu à une belle cérémonie à laquelle est conviée toute la population.

Les Aubades à la population

  • Le deuxième samedi de Juillet

La veille de la Cavalcade, les organisateurs donnent « l’aubade » dans toutes les maisons de la commune au son des fifres et des tambours.

Ils annoncent ainsi la Cavalcade et remettent le «cordon», petit insigne symbolique des fêtes votives aux couleurs rouge et or.

La Cavalcade

  • Le deuxième dimanche de Juillet

Du hameau de Roquefort, la statue de Saint Jean-Baptiste arrive au village, sur une charrette décorée et sur laquelle ont pris place le Maire, le Curé et le président du Comité des Fêtes. Elle est escortée, à cheval, par les porte-drapeaux et le Capitaine.

Après la messe en Lengo Nostro et la bénédiction de l’âne, se déroule la Cavalcade. Le défilé des chars fleuris, réalisés par les charretiers, les associations et les familles, est un moment très attendu.

Les plus belles réalisations reçoivent un prix. S’ensuit un apéritif, offert à la population, sur la place de la mairie, animé par les fifres et tambours.

Le repas des charretiers, haut en couleur, qui suit la cavalcade est ponctué de danses traditionnelles auxquelles prennent part les convives. Il est clôturé par « l’enchantement » de la bride c’est-à-dire la vente de la bride aux enchères. Celui qui l’obtient est le Capitaine de la Saint Éloi l’année suivante.

Fifres et tambours en tête, un cortège ramène ensuite solennellement les Emblèmes, la Bannière et la Porte Joïo, à l’église Sainte Roseline. La journée se termine par les aubades dans tous les cafés du village.


Le Pique-nique sous les pins

  • Mi-Juillet

La population est invitée à se joindre à un convivial pique-nique situé sous les pins au cœur du village. Chacun apporte repas, table, chaises et bonne humeur


La Soirée blanche,

  • Soirée de clôture fin Juillet

Afin de clôturer toutes ces festivités, une soirée de plein air est organisée par le Comité des Fêtes.  



La fêtes des vendanges

La fête de la Saint Vincent, patron des vignerons

  • A l'automne

Fin septembre, place à une autre tradition, avec la Fête des Vendanges organisée au hameau de Roquefort en l'honneur de Saint Vincent, patron des vignerons.

Cette fête marque traditionnellement la fin des vendanges

Après la célébration de la messe, les vignerons du village procède au pressage du raisin et propose à la population de déguster le jus nouveau.

L'occasion pour la Municipalité de convier la population à un apéritif et pour le Comité des Fêtes de poursuivre cette journée par un repas champêtre.

De nombreuses activités conviviales sont proposées : marché artisanal, présentation d'outils viticoles anciens, promenades en charrettes pour les enfants, exposition des travaux artistiques des enfants du village.



La fête de la cerise et de la nature

  • Au printemps

Afin de renouer avec sa tradition agricole, l’association des commerçants en partenariat avec la Municipalité organise à chaque printemps la fête de la cerise et de la nature. L’occasion pour les participants de déguster les premières cerises tout en découvrant les produits et les savoir-faire qui mettent en valeur la nature et ses bienfaits.

Pratique

actualités

agenda

Restez connectés
Newsletter

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ci-dessous :

Alerte SMS

Le SMS est le moyen le plus direct et le plus rapide pour vous contacter en cas d'alertes ou d'événements importants de dernière minute.
Cliquez ci-dessous pour vous inscrire :

M'inscrire
Saisine par voie électronique

Vous souhaitez contacter la Ville de Roquefort la Bédoule par internet ? *

contact.sve@roquefort-labedoule.fr

* En envoyant un mail à cette adresse, vous acceptez que les informations saisies soient utilisées, exploitées et traitées. Vous acceptez que l'on vous recontacte dans le cadre des démarches administratives qui nous lient.